Face au Sommet, la Base reprend la rue

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour diffusion immédiate

 

 Face au Sommet, la Base reprend la rue

Les gouvernements changent, les politiques beaucoup moins. Si le gouvernement Marois a organisé un Sommet sur l’éducation supérieure, il a emprunté à son prédécesseur le goût de la novlangue : l’année dernière une grève devenait un boycott des cours et cette année, une indexation devient un gel.

Des centaines de milliers de personnes ont manifesté, des casseroles ont retenti aux quatre coins du Québec, et on voudrait faire semblant qu’il ne s’est rien passé. On veut surtout nous imposer un « retour à la normale », à une démocratie qui, entre deux votes, réduit la majorité au silence.

La Base proteste contre le Sommet. À l’initiative des Profs contre la hausse, plusieurs groupes ont signé une Déclaration de la Base contre le Sommet, pour dire que le Sommet passe à côté des véritables enjeux soulevés par le Printemps érable. De plus, les Profs contre la hausse organiseront le 25 février, à proximité du Sommet, un micro ouvert sur l’éducation.

Afin d’en savoir plus sur ces initiatives, vous êtes convoqué à une conférence de presse qui aura lieu le dimanche 24 février 2013 à 10.30 heures, au local DR-200, de l’UQÀM (entrée par le 315 Ste-Catherine est).

 

Partager :

Cette entrée a été publiée dans Évènements. Placez un signet sur le permalien.

Les commentaires sont fermés.